Aller au contenu principal
23 février 2021

Les apports en déchèterie représentent une part importante des  déchets collectés et traités par l’agglomération du Cotentin alors que beaucoup pourraient être évités et transformés sur place.

Pour accompagner durablement les habitants dans la valorisation de leurs résidus de jardin, 3 solutions ont été identifiées par l’agglomération.

Broyage à domicile

Depuis 2018, le Cotentin a mis en place l’opération « broyage à domicile » qui consiste à transformer les branchages en paillage, directement chez l’habitant.

Cette action poursuit un double objectif :

  • réduire la quantité de branchages, qui représentent en 2019, 21% des apports en déchèteries, soit 14 638 tonnes
  • valoriser une véritable ressource organique pour les jardins et potagers.

Les professionnels qui interviennent au domicile des habitants ont également la mission d’informer et de sensibiliser les habitants aux bienfaits de cette démarche et au compostage. L’intervention permet de broyer une quantité importante de branchages en toute sécurité pendant le temps du forfait : 25€ la première heure. Ce reste à charge représente environ un quart de la somme totale de la prestation.

C’est un service optionnel qui permet aux habitants, pour une somme modique, d’éviter les allers et retours à la déchèterie ou de broyer soi-même ses résidus de jardin avec la location d’un broyeur.

L’utilisation de ce broyat pour le paillage ou le compostage permet d’éviter l’achat d’engrais ou d’éléments de paillage et donc une réduction, de  l’arrosage et de l’utilisation de désherbant. Cette démarche écoresponsable engage les habitants dans une meilleure gestion des jardins.

Pratique :

 

 

Compostage individuel

Depuis le 1er janvier 2019, la totalité des habitants du Cotentin ont la possibilité d’acquérir un composteur à tarif préférentiel depuis le site lecotentin.fr. Depuis cette date, près de 2 000 foyers ont choisi de  gérer eux-mêmes leurs biodéchets (1 010 en 2019 et 800 en 2020).

A ce jour environ 11% des foyers de l’agglomération sont dotés de composteurs individuels fournis par l’agglomération ou les anciennes Communautés de communes. Sans compter les foyers équipés de composteurs « faits maisons », achetés dans le commerce ou qui compostent en tas. En 2021, le Cotentin a pour objectif d’équiper 1 500 foyers supplémentaires en ciblant les territoires peu équipés.

Selon une étude menée par l’ADEME en 2020, le compostage est considéré pour plus d’un français sur deux comme un geste essentiel, mais pourtant encore 1/3 des français avouent jeter leurs déchets alimentaires dans le sac ou bac d’ordures ménagères.

Le compostage permet pourtant une réduction de la production de la quantité de déchets. A ce jour encore 28 % de la poubelle d’un habitant du Cotentin contient des éléments compostables.

Pratique :

  • 20 € le 400 litres ;
  • 35 € le 600 litres.

Réservez en ligne votre composteur

composteur partagé

En partenariat avec la Région Normandie, le Cotentin déploie une solution de composteur partagé dans les quartiers urbains du territoire.

Les Léopards du tri (des volontaires en service civique mis à disposition par la Région Normandie), vont à la rencontre des habitants pour les sensibiliser et les conseiller sur le traitement des déchets organiques de proximité. D’après des études sur ce sujet, seul un accompagnement individuel permet réellement de faire évoluer les comportements. 

Pour la seconde fois, le Cotentin  s’engage dans le développement de cette solution, notamment grâce au travail entrepris par les Léopards du Tri. Cette année deux nouveaux volontaires poursuivent leurs efforts. 

Sur la première session, d’octobre 2019 à mai 2020, un composteur partagé a été installé au quartier des Eglantines et de nombreux contacts ont été pris pour de nouvelles installations, reportées en raison de la crise sanitaire.

Depuis octobre 2020, Léana et Gabriel ont installé des composteurs partagés au Totem à Equeurdreville (40 foyers), à la résidence Grimesnil-La Foedre à Octeville (25 foyers) et à la Mosaïque à la Glacerie (20 foyers).

Le projet d’installation d’un nouveau composteur partagé est en cours de développement au Puzzle d’Equeurdreville et à Valognes.

La tâche est ardue pour les Léopards du tri car ils doivent rendre les composteurs attractifs tout en veillant que les capacités d’accueil soient à la hauteur des possibilités des apports, ce qui nécessite une zone dédiée à l’accueil de deux composteurs (temps de maturation du compost et zone de stockage de la matière sèche).

Le compostage est un savant mélange de déchets « humides » (épluchures de légumes, marc de café,…), qui sont apportés en masse par les foyers en habitats collectifs et de matières sèches (boites à œuf, rouleau papier toilette, etc.) qui sont peu déposés par les foyers. C’est pourquoi de la matière sèche doit être à disposition pour équilibrer le compost.

Pour un réel développement du  compostage partagé la collectivité va  s’appuyer  sur un véritable réseau de référents de sites afin de créer une dynamique de compostage plus importante.

Pratique :

Pour toute demande d’installation de composteur partagé, contactez les Ambassadeurs du tri sur l'adresse suivante : prevention.dechets@lecotentin.fr

Les possibilités de réalisation seront étudiées en concertation avec les demandeurs.