Aller au contenu principal

Qui ne rêve pas de se déplacer en vélo plus facilement, d’aller au bureau en trottinette ou de circuler sur le territoire en un claquement de doigts ?

C’est ce que propose le Plan de Déplacements du Cotentin grâce à des projets d’aménagement du centre-ville de Cherbourg-en-Cotentin (zone de la gare), la mise en place de nouvelles lignes de bus liant davantage l’urbain et le rural, l’utilisation de bus moins énergivores, l’aménagement de zones de covoiturage, le développement des commerces de proximité en favorisant l’utilisation du vélo, etc.

Pôle d'échange multimodal

Le Pôle d’échange multimodal est le nom donné au réaménagement des espaces autour de la gare SNCF de Cherbourg-en-Cotentin, point névralgique de la circulation du Nord de la Presqu’île. Le réaménagement de ce point stratégique a pour ambition de proposer un espace sécurisé, notamment pour les piétons et les vélos.

Le Pôle d’échange multimodal devra permettre la bonne articulation entre tous les modes de transport, privilégiant ainsi l’usage des modes actifs (vélo, marche à pied, roller, etc.) et des modes collectifs (train, car, bus, etc.).

Ce projet permettra d’embellir le secteur qui sera partie intégrante du coeur de ville, tout en développant l’attractivité commerciale et touristique du Nord-Cotentin.

Un projet d’autant plus pertinent que 57% de la population de Cherbourg-en-Cotentin habite à moins de 10 minutes à pied de la gare.

Bus Nouvelle Génération

70% des habitants de Cherbourg-en-Cotentin souhaitent réduire l’usage de leur véhicule personnel au quotidien. Une demande justifiée, sur laquelle les bureaux d’étude, mandatés par l’agglomération du Cotentin, se sont penchés. Le réseau actuel doit être repensé pour répondre aux besoins de la population. Le projet de Bus Nouvelle Génération est alors né.

Plus économique qu’un réseau de tramway, ce projet permettra à horizon 2021 de rééquilibrer la place des modes de transport dans le Cotentin. Le projet prévoit la création de 2 nouvelles lignes pour lier efficacement le centre-ville à sa périphérie. Elles seront connectées au réseau interurbain existant, afin de mieux relier l’ensemble du Cotentin au cœur de l’agglomération.

Sur les 52 km de desserte, des voies dédiées, limitées à un segment de 2,5 km en cœur de ville, et la priorité donnée aux carrefours, permettront d’offrir un service régulier et performant pour accéder aux principaux pôles d’attractivité de la ville.

Trois lignes interurbaines emprunteront également ces voies dédiées, offrant ainsi une optimisation de la desserte pour l’ensemble du réseau du Cotentin.
 

Un projet construit dans la concertation

Un groupe de travail, représentatif de la population, a été créé afin de mettre les citoyens au coeur de la réflexion. Ce groupe comprend des représentants d’associations, d’entreprises et de commerçants. Il permet aux participants de se joindre à la réflexion du tracté, d’imaginer les aménagements souhaités et de réfléchir aux enjeux et aux usages de la ville de demain.

Un coût maîtrisé

Pour un coût total de 36 Millions d’euros, le projet du Bus Nouvelle Génération sera financé par la Communauté d’agglomération du Cotentin, et en partie grâce aux 13 millions d’euros de subventions attribuées par la Région Normandie, l’Etat (via l’appel à projet Grenelle) et le FEDER.

Les projets du Plan de Déplacements du Cotentin sont indissociables les uns des autres. A l’image d’une poupée russe, ils n’ont de sens qu’avec la concrétisation des autres projets.

 

 

 

En savoir +